A la découverte d'une nouvelle EATT en Vendée

04 janvier 2021

Vous êtes ici

Le groupe SOLTISS s’est lancé, en 2020, dans l’expérimentation d’une entreprise adaptée de travail temporaire (EATT) sur le territoire vendéen. Son directeur, Emmanuel Jean, revient sur la création de SITI ADAPT, visant à offrir toujours plus de réponses adaptées aux personnes éloignées de l’emploi, en situation de handicap.

Comment est né votre projet d’EATT ?

Le taux de chômage des personnes en situation de handicap est deux fois plus élevé que celui du reste de la population active. La durée s’avère aussi plus longue. 80% des personnes en situation de handicap ont aussi un niveau de qualification inferieur au bac, d’après l’INSEE. Or, les personnes handicapées sont comme les personnes valides : moins elles sont qualifiées, plus elles risquent d’être au chômage. Par ailleurs, même si de nombreux métiers sont en tension, nous avons pu constater qu’il existait une relative incompatibilité entre les compétences des personnes en situation de handicap et l’exigence d’employabilité attendue des entreprises du milieu ordinaire.

Afin de développer l’accès et le retour à l’emploi en milieu ordinaire des personnes en situation de handicap, l’EATT nous ait apparu une solution nouvelle à expérimenter.

Le groupe SOLTISS comptait déjà en son sein une grande partie des savoir-faire et compétences propres à l’EATT : une bonne connaissance du handicap à travers ses deux entreprises adaptées, APYSA et MAINS VERTES ET PAYSAGES, du travail temporaire à travers SITI INTERIM et SOLITT EMPLOI. De plus, le groupe a la capacité, grâce à son organisme de formation, E2S FORMATION, de monter des parcours de formation répondant aux besoins et projets des personnes en insertion.

Avec APYSA, filiale du groupe, nous avons donc cherché à mutualiser ces moyens, savoir-faire et compétences déjà existants pour répondre aux besoins des entreprises sur le territoire ligérien par le biais de leur obligation d’emploi des travailleurs handicapés (OETH), d’une part, et pour élargir l’offre d’insertion auprès des demandeurs d’emploi en situation de handicap, d’autre part. C’est comme ça qu’est née SITI ADAPT sur le bassin vendéen, en 2020. Cette expérimentation a pour vocation de pérenniser ce nouveau modèle d’inclusion des personnes en situation de handicap.

Pouvez-vous nous présenter SITI ADAPT en quelques mots ?

SITI ADAPT est une agence de travail temporaire spécialisée dans l’inclusion de salariés en situation de handicap. Notre mission est de promouvoir, en situation de travail, les compétences, les acquis, les expériences et les motivations de demandeurs d’emploi en situation de handicap auprès d’employeurs dans la cadre de missions d’intérim. La finalité de notre EATT est le placement en emploi direct de travailleurs handicapés.

SITI ADAPT a pour objectifs de :

  • faire émerger un spécialiste du travail temporaire pour des intérimaires en situation de handicap, capable de promouvoir en situation de travail, leurs compétences et leurs acquis de l’expérience auprès des autres employeurs ;
  • défendre une approche plus inclusive du monde du travail dans l’intérim avec une solution de remobilisation en termes de confiance en soi (dans son corps et son mental, et la confiance dans les autres) ;
  • faire le pari de l’humain à travers la capacité d’inclusion des entreprises accueillantes et la capacité d’intégration des travailleurs handicapés en milieu ordinaire de travail ;
  • mettre en place une action collective montrant l’ADN d’un groupe qui souhaite se mobiliser pour traiter d’une cause nationale via une innovation sociale.

SITI ADAPT va s’appuyer sur les quatre agences de son ETTi, SITI Intérim, déjà présentes à La Roche-sur-Yon, Challans, Angers et St Herblain. Les permanents de ces quatre agences vont identifier les personnes sans emploi relevant d’une reconnaissance de la qualité de travailleurs handicapés (RQTH) et les orienter vers le référent de SITI ADAPT qui est en charge d’établir un diagnostic socioprofessionnel avant le démarrage d’une éventuelle mission. Ces mêmes permanents d’agences peuvent également lui transmettre des éléments quant à une future mission.

SITI ADAPT va ainsi, en partant du projet professionnel du salarié intérimaire, de ses capacités et de ses compétences, rechercher des missions adaptées à son parcours en construction. Le référent qui réalise l’entretien d’intégration est attentif aux évolutions de ces deux cadres. Il va repérer dans les meilleurs délais, les écarts entre le niveau du salarié intérimaire et son projet professionnel, pour mettre en place le travail d’accompagnement.

Pour garantir une cohérence dans le parcours du salarié intérimaire, l’accompagnement proposé par SITI ADAPT actionne différents leviers :

  • des entretiens tripartites organisés de façon régulières entre le référent de parcours extérieur, le référent de l’EATT, et le salarié ;
  • l’évaluation du poste en amont qui va servir à repérer les points forts du salarié comme les points à travailler afin de mieux appréhender ses futures missions et recenser ses besoins en formation ;
  • des actions de sensibilisation auprès du salarié comme de l’entreprise clientes sur la signification du droit de retrait et la notion de discrimination ;
  • des actions de prévention des risques pour favoriser son intégration en milieu ordinaire ;
  • la montée en compétences du salarié pour lui apporter les prérequis professionnels nécessaires pour accéder aux emplois proposés par les entreprises clientes et mieux le préparer à l’emploi durable auprès des employeurs ;
  • la mise en place de formations autour des savoirs de base et de la santé et sécurité au travail en début de parcours ; des formations plus qualifiantes réalisées en milieu de parcours, une fois les premiers freins levés, combinant savoirs de base et compétences clés avec des formations métiers mises en place pour permettre une mise à niveau aux postes visés ;
  • des liens étroits avec l’Agefiph pour trouver d’autres financements et amplifier les possibilités de formation.

Par ailleurs, afin de nouer des liens durables avec ses entreprises clientes, SITI ADAPT va veiller à proposer des salariés ayant les compétences requises pour le poste ou en capacité de les acquérir. De cette relation durable, l’entreprise va pouvoir, à la fois, mieux connaître les postes à pourvoir chez ses clients et mieux les sensibiliser dans leur démarche d’intégration de travailleurs handicapés. Pour garantir l’adaptation du poste au travailleur handicapé, elle va organiser des visites en entreprise ou sur les chantiers afin de mieux appréhender la particularité des postes à pouvoir (savoirs-être, compétences, gestes et postures) et l’environnement de travail ; rencontrer également les managers lors des suivis en entreprise afin d’identifier les perspectives d’évolution professionnelle possible des salariés intérimaires.

Quels sont désormais vos perspectives ?

SITI ADAPT s’inscrit dans le cadre d’une expérimentation sur trois ans. Pour lancer cette première année, l’EATT se base sur la mutualisation des moyens humains (accompagnement des salariés intérimaires) et matériels (fonctions-supports) de notre groupe inclusif. Toutefois, nous nous donnons comme objectif dès la deuxième année de compter sur une équipe complète de permanents, dont un développeur commercial, soit de trois ETP supplémentaires pour quarante-cinq ETPi. Par ailleurs, acteur en devenir de l’inclusion de personnes en situation de handicap, nous souhaitons - pour accompagner ces personnes de façon encore plus qualitative - qu’au bout de ces trois ans, en mobilisant 100% de notre plan de formation, 10% des heures du parcours de chaque salarié soient consacrés à la formation des personnes en situation de handicap.

 

Pour plus d’infos sur le groupe SOLTISS

Pour en savoir plus sur l’EATT : site du ministère du Travail et vidéo de présentation de l’EATT (UNEA)