Champ des cimes : une entreprise de nature solidaire

22 septembre 2017

Vous êtes ici

La naissance de champ des cimes : une implication territorialeMont blanc

A l’origine, Champ des cimes est née de la volonté de l’association de développer une action en faveur de l’emploi des personnes précaires et en situation d’exclusion sociale, en passant par la montagne.

Champ des cimes voit donc le jour en 2005 et développe une activité d’espaces verts, spécialisée dans les travaux de montagne.

Après plusieurs années de développement, l’entreprise d’insertion connaît en 2012, un tournant lié à des difficultés économiques importantes.

 

La nécessaire évolution du modèle économique : identifier ses faiblesses, s’appuyer sur ses forces

La forte saisonnalité de l’activité dans ce territoire aux hivers longs et froids est un facteur déterminant dans ces difficultés. L’entreprise se doit de réagir vite : le directoire de cette SCIC (première de Haute Savoie) se tourne vers ses partenaires, acteurs de l’ESS et de l’insertion notamment, pour établir un diagnostic et développer un plan d’action cohérent. L’objectif est de pouvoir consolider le modèle économique de l’entreprise en s’appuyant sur ses forces et ses valeurs.

L’entreprise prend rapidement les mesures qui s’imposent :

  • développement d’outils analytiques performants, réduction des coûts, suppression de tous les travaux non rentables,
  • investissement dans des outils de communication, organisation et structuration d’une démarche commerciale efficace,
  • recherche de nouvelles activités, toujours en lien avec le secteur de l’espace vert pour lisser l’activité au mieux sur l’année.

Les conséquences de cette politique ne tardent pas à se faire sentir : Champ des cimes développe un marché avec les syndicats de rivières et obtient des marchés dans le domaine de la gestion des boisements des berges: la saison basse est ainsi réduite de moitié. L’entreprise positionne clairement sa plus-value en développant des marchés plus techniques donc plus rémunérateurs. Ce positionnement lui permet d’ailleurs de développer avec les ateliers et chantiers d’insertion locaux une forme de complémentarité sur le territoire (offre de service et offre d’insertion). Il lui permet également de développer des marchés en cotraitance avec des entreprises classiques, qui, si elles ont pu investir dans de l’équipement lourd voit, au travers de Champ des cimes, un partenaire aux ressources humaines compétentes et spécialisées dans les travaux de montagne. Le retour à l’équilibre est rapide et en trois ans, Champ des cimes redevient excédentaire.

Construire l’avenir sur des bases solides

Cette dynamique ne s’arrête pas là, l’actualité de Champ des cimes reste riche puisque l’entreprise contribue à un programme de recherche à l’échelle européenne : fleurs locales (fleureslocales.pdf). Ce programme travaille à l’émergence d’une filière de production de semences d’origine locale pour redonner à la biodiversité alpine toute sa richesse. Elle implique école d’ingénieurs et universités, groupes de semenciers, acteurs de l’ESS des deux côtés de la frontière franco-suisse.

 

ChantierChamp des cimes développe également des marchés de plus en techniques auprès de clients de la vallée de Chamonix, tels que :

- la réalisation d’un vaste amphithéâtre et son plancher en bois pour l’hotel Rocky pop ;

- la réalisation de l’ensemble des travaux ménagers de l’hôtel Héliopic; 

- Pour partie les aménagements paysagers du Parc du Couttet à Chamonix et du Jardin Samivel aux Contamines Montjoie…

Pour plus de détail sur l’activité et les projets de Champ des cimes, n’hésitez pas à vous rendre sur leur site.

 

Portrait réalisé par la fédération des entreprises d’insertion Auvergne-Rhône-Alpes.