Nouvelle ministre du travail

02 septembre 2015

Vous êtes ici

Suite à la démission de François Rebsamen, réélu maire de Dijon le 10 août dernier, le Président de la République, sur proposition du Premier ministre, a nommé Myriam El Khomri, ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social, le 2 septembre à la mi-journée.

Myriam El Khomri quitte donc son poste de secrétaire d’Etat à la politique de la ville, poste qu’elle occupait depuis un an au ministère de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, pour prendre les rênes du ministère du travail et ce quelques semaines après que François Hollande ai réitéré qu’il serait candidat aux présidentielles en 2017, à condition d’une »baisse crédible du chômage en 2016».

«Mon cap est clair», a déclaré la nouvelle ministre du travail, lors de la passation de pouvoir, «L’emploi est la priorité de ce gouvernement. Vous pouvez compter sur ma détermination et ma combativité ; et il faudra également compter sur mon optimisme. Oui il nous reste du chemin à parcourir, mais notre pays regorge de talents, de créativité, d’envie d’entreprendre ; il dispose de nombreux atouts. C’est avec cette conviction que j’entends remplir le mandat qui m’est confié aujourd’hui par le président de la République et le Premier ministre».