Quand propreté et formation font bon ménage !

03 janvier 2022

Vous êtes ici

L’entreprise d’insertion Espace Propreté, adhérente de longue date à la fédération et moteur de la dynamique filière Propreté au niveau national, a ouvert il y a quelques mois sa seconde agence, Espace 61, à Alençon, en Pays de la Loire.

Cette entreprise d’insertion, née au Mans en 2000, dirigée par Pascal GAHERY, a récemment opéré de nombreuses transformations en vue d’une refonte organisationnelle et commerciale afin d’assurer la stabilité de la structure.

L’entreprise a été fondée en 1989 par l’association Montjoie, afin de favoriser l’insertion de jeunes en difficulté. Elle s’est transformée en SARL en 2000 sous l’identité d’Espace 72, en se spécialisant dans le domaine de la propreté. L’entreprise compte aujourd’hui quatre-vingt-dix salariés dont une soixantaine en insertion, répartis sur les deux territoires d’Alençon et du Mans. Ceux-ci assurent des prestations d’entretien courant, des travaux exceptionnels (aujourd’hui, principalement, de la remise en état auprès de bailleurs sociaux), des services associés et des prestations de propreté automobile, auprès de clients variés : bureaux, commerces, chantiers…

L’entreprise fonde sa mission sur la formation, et le concept d’entreprise-école. Derrière cette idée, le salarié qui se forme aux métiers de la propreté acquiert différentes connaissances et les met en pratique lors de missions correspondant à son niveau de compétences.

Espace Propreté a ainsi imaginé et investi dans son propre système de professionnalisation, via la mise en place d’actions de formation en situation de travail (AFEST), avec des formateurs internes et externes. Le contenu de la formation théorique, les outils numériques et les techniques de travail sont issus de l’AFEST et les scénarios d’accompagnement de l’INHNI (organisme de formation de la Fédération des Entreprises de la Propreté). Espace Propreté a également mis en place, à travers l’AFEST, des phases réflexives. Celles-ci visent à rendre compte des évolutions avant et après la prestation, permettant au salarié de s’interroger et de réfléchir sur sa pratique, dans une posture de contrôle . L’entreprise de nettoyage s’est aussi entourée d’autres parties prenantes comme l’OPCO qui a réalisé un audit de l’orientation stratégique, et de CCampus afin d’harmoniser les protocoles des formateurs.

La philosophie de l’entreprise, portée par son dirigeant, quant à la montée en compétences des salariés est la réponse à d’importantes problématiques de recrutement dans le secteur de la propreté. L’acquisition de compétences techniques et comportementales est ainsi pour Pascal GAHERY la clé afin d’assurer la passerelle entre l’accompagnement de personnes en difficulté vers un emploi stable, et les contraintes d’un secteur pénurique, exigeant et ultra concurrentiel.

Espace Propreté communique auprès de ses clients et des entreprises de la propreté partenaires en promouvant son identité d’entreprise à mission, dans laquelle la mission sociale d’accompagnement de chacun est le socle commun de valeur. Cette stratégie permet de valoriser la réussite de l’entreprise en termes de retour à l’emploi des personnes en parcours d’insertion (80% de retour à l’emploi durable, 100% avec l’obtention d’un Certificat de Qualification Professionnelle).

Afin de préparer au mieux les salariés à leur sortie du parcours d’insertion, Pascal GAHERY estime qu’il est primordial d’être proche des entreprises classiques de son territoire, notamment de la propreté et de l’aide à la personne, et de connaitre le profil type de leurs besoins en RH.

 

Pour en savoir plus sur Espace Propreté.

© Crédit photos Espace Propreté