Réforme de l'IAE : et maintenant on fait quoi ?

01 mars 2016

Vous êtes ici

Le 19 mars prochain nous soufflerons les 3 bougies du rapport conjoint de l’IGAS et de l’IGF qui a impulsé la réforme de l’IAE, traduisant ainsi l’engagement du Président de la République à renforcer et développer le secteur.

Et depuis 2013 le souffle est peut-être un peu retombé… Pourtant, dès la lettre de mission commandant ce rapport, la mobilisation et la concertation ont été intenses, le CNIAE a retrouvé une nouvelle jeunesse, la DGEFP et les réseaux ont posé les bases d’une réforme utile pour sécuriser le financement du secteur. Mais aujourd’hui l’étape «développement» de la réforme n’est toujours pas en chantier. Alors que l’effort du gouvernement en faveur des politiques de l’emploi a été porté à un niveau rarement atteint, la volumétrie de l’IAE stagne.

A nous de faire bouger les lignes, saisissons-nous du sujet collectivement, et portons l’IAE à la hauteur de son efficacité, et à la hauteur des enjeux du chômage et de l’exclusion.

A retrouver ci-dessous :

  • Note «La réforme du financement de l’IAE 3 ans après… Et maintenant?»
  • «Etat des lieux des propositions du rapport IGAS-IGF 3 ans après» : analyse des 43 propositions formulées dans le rapport