Repas Solidaires : une recette engagée

04 mai 2020

Vous êtes ici

Utopreneurs, dont la fédération des entreprises d’insertion et l’UNEA sont les membres fondateurs, lance une campagne de crowdfunding pour étendre son projet de Repas Solidaires à plusieurs territoires. 

Les Repas Solidaires, c’est distribuer des repas aux personnes fragilisées par la crise COVID-19 en s’appuyant sur la production des structures sociales inclusives: entreprises d’insertion, chantiers, ESAT et entreprises adaptées. 

Cette initiative associe la fédération des entreprises d’insertion, l’UNEA, Handicat et la Croix Rouge. L’objectif est  de fournir des repas aux personnes qui en ont le plus besoin en cette période de crise et de permettre la relance d’une activité chez les structures sociales inclusives du secteur restauration/traiteur en créant de nouveaux partenariats pérennes. 

 

Un schéma simple 

Grâce à des financements privés/publics chaque repas, produit et livré en un point centralisé, est pris en charge à hauteur de 8 € TTC. Les besoins sur chaque territoire sont identifiés par la Croix Rouge-Française, partenaire de l’initiative, et mis en relation avec les capacités de production identifiées au sein des réseaux de la fédération des entreprises d’insertion, de l’UNEA et d’Handicat.

 

Le Grand Est, région pilote 

La distribution de Repas Solidaires a débuté le 20 avril dans le Grand-Est, soit environ 2 000 repas. Celle-ci se poursuivra début mai en Bourgogne-Franche-Comté.

 

Lancement d’une campagne de crowdfunding 

Afin de continuer sur cette belle lancée et de déployer l’initiative sur d’autres territoires, Utopreneurs lance une campagne de crowdfunding sur la plateforme dédiée kisskissbankbank. 100 % de la somme récoltée, reversée à Utopreneurs, servira à financer les repas. Toutes les contributions auront donc un impact concret :

  • 8 euros, c’est un repas distribué à une personne fragilisée par la crise du COVID-19
  • 20 euros, c’est 3 repas distribués : un petit déjeuner, un déjeuner et un dîner
  • 140 euros, c’est 21 repas distribués, soit de quoi subvenir aux besoins d’une personne fragile pendant une semaine de confinement
  • 20 000 euros, c’est une entreprise inclusive qui peut commencer à produire 

Pour en savoir plus sur l’initiative des Repas solidaires, y contribuer et relayer l’information autour de vous, suivez ce lien vers la campagne kisskissbankbank.

Retrouvez ci-dessous l’infographie résumant la démarche 

Merci de votre solidarité