Campagne Présidentielle : fixer la réduction de l’exclusion comme priorité d’intérêt général

2017

Vous êtes ici

La fédération des entreprises d’insertion entre en campagne : elle appelle les candidats, et au-delà, l’ensemble des décideurs et partenaires de l’emploi, à faire vite, mieux, ensemble et plus pour l’insertion des personnes éloignées de l’emploi en fixant la réduction de l’exclusion comme priorité d’intérêt général pour les 5 prochaines années.

La fédération propose notamment de :

  • Elaborer une stratégie quinquennale d’économie inclusive en associant partenaires sociaux, opérateurs spécialisés de l’insertion, acteurs de l’économie sociale et solidaire, administrations, collectivités, experts des politiques publiques, demandeurs d’emploi , etc.
  • Créer 10 000 parcours supplémentaires dans l’insertion par l’activité économique, dont 5 000 en appliquant les modalités seniors du contrat de professionnalisation à tous les salariés en parcours d’insertion
  • Faire de la formation un levier incontournable de retour à l’emploi en permettant à chaque salarié en parcours d’insertion de se former a minima 100h/an
  • Inciter les employeurs volontaires, et notamment les PME-PMI, à embaucher des personnes éloignées de l’emploi.

Partant du principe fort que nul n’est a priori inemployable, les entreprises d’insertion permettent depuis plus 30 ans à des femmes et des hommes en situation d’exclusion de gagner en confiance et estime de soi pour occuper pleinement leur place dans la société, d’acquérir des compétences pour choisir leur trajectoire professionnelle, de s’épanouir et vivre dignement de leur travail.  Elles sont une partie de la solution mais elles peuvent également inspirer l’ensemble de l’économie pour que le chômage et l’exclusion deviennent l’affaire de tous, pour façonner une société plus juste, bâtie sur une économie inclusive.