Green Hand Co au cœur du développement durable

06 avril 2021

Vous êtes ici

Green Hand Co est une entreprise du paysage, spécialisée dans la conception, l’aménagement et l’entretien des espaces verts dans l’Ouest parisien. C’est aussi une entreprise d’insertion qui porte l’agrément ESUS et accueille des personnes éloignées de l’emploi. Fabrice Goineau nous explique comment son entreprise répond aux enjeux environnementaux et sociaux.

Pouvez-vous nous présenter Green Hand Co ?

Green Hand Co est une Société Coopérative et Participative (SCOP) créée en 2019 à Elancourt, cependant l’entité existait depuis 1981, sous la forme associative : Inserpro. Nous étions à l’origine basés sur trois activités liées au textile, à la mécanique et aux espaces verts, mais au fil des années les espaces verts ont pris de l’importance. Le secteur du paysage est en perpétuelle évolution et est toujours à la recherche de salariés qualifiés. Notre format associatif ne nous permettait pas de suivre cette évolution et nous bloquait sur la professionnalisation de nos services. C’est pourquoi, nous avons choisi de changer de statut et de devenir une SCOP. Aujourd’hui, nous proposons un large panel de services allant de la création à l’entretien, aussi bien pour des entreprises que des collectivités ou des particuliers. 

Le 22 avril a lieu la journée mondiale de la Terre, comment agissez-vous à votre niveau pour préserver notre planète ?

Nous avons mis en place de nombreuses actions. Tout d’abord, nous travaillons sur la modernisation de notre matériel, nous avons pour cela choisi d’utiliser du matériel électrique et non plus thermique. Nous faisons également attention à notre utilisation des produits phytosanitaires, nous avons pour cela la certification Certiphyto et Certibiocide qui atteste de notre capacité à utiliser ces produits, de manière raisonnée et sans générer de risques pour les êtres vivants. En devenant une SCOP, nous nous sommes professionnalisés et nous avons pu prétendre aux certifications Qualipaysage sur la création et l’entretien de jardins et d’espaces verts. Nous mettons toutes ces compétences au service de nos clients afin de leur apporter des conseils et des solutions pour mieux gérer les espaces verts. Nous proposons ainsi une gestion différenciée des espaces en adaptant l’entretien à l’utilisation finale : certaines surfaces vont bénéficier d’un entretien régulier tandis que d’autres seront laissées en jachère. Cette gestion permet de conserver une biodiversité riche, que ce soit en ville ou dans les campagnes. Nous sensibilisons ainsi nos clients sur ces questions environnementales. C’est notre devoir et notre rôle d’aider à ce qu’il y ait un vrai changement sur la perception de la nature, notamment en ville.

Etant une entreprise d’insertion, vous avez à cœur l’insertion des personnes éloignés de l’emploi, que leur proposez-vous pour les accompagner au mieux tout au long de leur parcours ?

Nous sélectionnons tout d’abord nos futurs salariés sur leur réelle motivation à vouloir travailler dans le domaine du paysage, cela nous permet par la suite de les accompagner sur un parcours complet de vingt-quatre mois. Suite à notre transformation, nous avons revu notre accompagnement en passant d’un chef d’équipe pour quatre salariés en parcours d’insertion à un chef d’équipe pour deux salariés en parcours d’insertion, dont un salarié plus qualifié et un salarié nouvellement embauché. Cette réorganisation nous permet d’apporter un encadrement de meilleure qualité et une plus grande disponibilité pour nos salariés. Nous avons noté ainsi une baisse conséquente des absences et des retards, nos salariés sont motivés.

La formation est également importante pour nous, que ce soit pour les salariés en parcours d’insertion ou pour les salariés permanents. C’est pourquoi, chaque année, nous proposons dix jours de formation sur les savoir-faire et savoir-être. L’une des spécificités chez Green Hand Co, c’est l’attention portée sur l’obtention du permis de conduire. Notre secteur d’activité nous oblige à nous déplacer sur des chantiers, le permis est donc primordial pour garantir l’employabilité de nos salariés en parcours. La formation sur l’utilisation de l’ensemble du matériel nous permet quant à elle de renforcer leur sécurité. Nous avons également modernisé notre matériel, par exemple, avec la géolocalisation grâce à la plateforme TomTom. Cette technologie nous permet de remonter des informations sur le véhicule, la mécanique, elle apporte également de l’aide à la conduite via une tablette en orientant le chef d’équipe. Il y a également une remontée d’information sur notre émission de CO2, nous permettant d’analyser l’évolution en fin d’année de notre bilan carbone.

Toutes ces actions, nous permettent d’accompagner entre huit et dix salariés en parcours d’insertion et d’avoir un taux de sorties positives de 100%.

Quelles sont vos perspectives pour les années à venir ?

Le respect de l’environnement et l’insertion des personnes éloignées de l’emploi étant deux éléments essentiels pour nous, nous avons une réelle volonté de nous développer sur les trois piliers du développement durable, environnemental, social et économique. Il nous semblait important de valoriser cela et quoi de mieux que le label RSEi (Responsabilité Sociétale des Entreprises inclusives) porté par la fédération et l’AFNOR ! Nous sommes donc rentrés dans la démarche grâce à l’accompagnement proposé par la fédération régionale Ile-de-France, nous espérons être labellisés en 2022. 

Nous souhaitons également déployer l’AFEST (Action de Formation En Situation de Travail) en aidant les chefs d’équipe dans cet apprentissage, et en leur donnant des clés pour formaliser ces temps de formation par un jalonnement du parcours afin de suivre les acquis du salarié. 

A plus long terme, nous projetons de changer de locaux car ils ne répondent plus à nos besoins et sont devenus un peu obsolètes. Nous réfléchissons donc sur un nouveau lieu à haute qualité environnementale afin de poursuivre notre démarche de développement durable. Nous souhaiterions ainsi travailler sur de la construction ou de la réhabilitation en écoconstruction, avec des murs en paille, des panneaux solaires et des récupérateurs d’eau de pluie.

La SCOP prend tout son sens aussi dans ce projet en travaillant sur un projet durable, à l’instar de notre secteur d’activité.

 

Pour en savoir plus sur Green Hand Co : www.greenhanco.com

Pour en savoir plus sur le label RSEi.