Chiche ! Contribution de la fédération à la mission Borello sur l’emploi et l'accompagnement

27 octobre 2017

Vous êtes ici

La fédération propose une contribution audacieuse à la mission confiée à Jean-Marc Borello par la ministre du Travail pour redonner du sens et de l’impact aux politiques publiques de l’emploi.

Le diagnostic posé par la lettre de mission est sévère pour les politiques publiques de l’emploi et de cohésion sociale menées depuis plusieurs années: insuffisances, inégalités territoriales, France “périphérique”, cloisonnement… L’insertion par l’activité économique est présentée comme l’un des outils à améliorer, l’innovation sociale et la transversalité comme les leviers au service du parcours des plus exclus.

La fédération a fait le choix de porter une contribution audacieuse, pour un vrai changement au profit des personnes éloignées de l’emploi, avec un certain nombre de mesures pour favoriser la réussite des transitions professionnelles pour les personnes en difficulté, articulées autour du triptyque Emploi-Accompagnement-Formation :

  • Remplacer le conventionnement et l’agrément par une certification qualité du projet social.
  • Développer la formation professionnelle pour les salariés en parcours d’insertion.
  • Tester la capacité d’embauche des entreprises d’insertion sur un territoire et sur une période donnés.
  • Mobiliser l’assurance chômage pour favoriser l’emploi des personnes en difficulté.
  • Créer un point d’entrée unique pour l’orientation.
  • Faire passer la sécurisation des parcours avant la sécurisation des dispositifs.
  • Baser l’action Emploi-Accompagnement-Formation sur des Stratégies de territoire pour la transition professionnelle.
  • Créer un fonds d’innovation territoriale pour l’inclusion.
  • Ne plus opposer « monde de l’insertion et du social » et « monde de l’économie ».

La fédération a été auditionnée par Jean-Marc Borello le 23 octobre dernier et continuera de porter ces propositions dans les mois qui viennent, notamment dans le cadre de la réforme de l’assurance chômage et de la réforme de la formation professionnelle à venir en 2018.

Chiche !