EI : objet d'étude

06 septembre 2016

Vous êtes ici

Etude « Le modèle des entreprises d’insertion : l’exemple de la France »

Le think & do tank européen POUR LA SOLIDARITÉ (PLS) publie cette rentrée une étude consacrée au modèle de l’entreprise d’insertion en France. Coéditée avec la fédération des entreprises d’insertion, Olivier Dupuis, secrétaire général, signe la préface de cette étude qui dresse un état des lieux des entreprises d’insertion en France, des difficultés qu’elles traversent, et propose des solutions concrètes pour améliorer et perpétuer ce modèle d’entreprise.

L’efficacité des entreprises d’insertion (EI), tant en termes d’activité économique que de réalisation de leur projet social, est mise à l’épreuve. Celles-ci sont soumises non seulement à la crise économique, mais également à des difficultés spécifiques aux situations de leurs salariés. Dans un environnement économique et social difficile, il est important de repenser ce modèle et de proposer des solutions concrètes. Cette étude pointe entre autres la dualité de l’État comme moteur et frein à la performance de l’entreprise d’insertion et propose de redéfinir et simplifier les relations entre État et EI. Elle met en évidence le rôle des stratégies de concentration comme nouvelle arme de l’entreprise d’insertion et propose des pistes pour une politique de gestion des ressources humaines innovante et plus performante. Le risque d’exclusion étant un phénomène touchant tous les pays européens, cette réflexion à l’échelle française se transpose au niveau européen.

 

Télécharger l’étude ci-dessous (consultable en ligne également), écrite par Yohann Chesné, sous la direction de Denis Stokkink, économiste belge et fondateur de PLS, en coédition avec la fédération des entreprises d’insertion.

Pour en savoir plus sur le think & do tank européen POUR LA SOLIDARITÉ : www.pourlasolidarite.eu