arcenciel – Une entreprise sociale libanaise haute en couleurs !

31 octobre 2017

Vous êtes ici

arcenciel - Liban

L’entreprise sociale arcenciel a vu le jour en 1985 en pleine guerre civile du Liban. Apolitique et aconfessionnelle, arcenciel développe de multiples activités au service des personnes en difficulté. L’association emploie plus de 500 volontaires, elle est aujourd’hui l’un des précurseurs du traitement des ordures ménagères, avec près de 3 000 tonnes de déchets solides traités en 2016 grâce à plusieurs centres dédiés aux déchets hospitaliers et aux déchets recyclables. Elle a aussi ouvert une boutique solidaire, un écolodge responsable, créée un cirque social, repris un domaine agricole qui fournit 15% de la production de vin du Liban.

Derrière les chiffres, 43 pôles d’activités et plus de 50 000 personnes bénéficiaires, arcenciel affiche le modèle d’une entreprise sociale robuste. L’entreprise est aujourd’hui autosuffisante à hauteur de 76 % de son budget, estimé à 15 millions de dollars en 2016. Libre de ses choix, elle expérimente des projets sur ses fonds propres, les développe et les transfere ensuite auprès des associations locales, l’objectif : essaimer l’esprit d’entreprendre autrement au Liban et apporter les services aux plus vulnérables.

Des volontaires au cœur de la stratégie de développement

arcenciel a vite compris que les volontaires qu’elle regroupe doivent être au cœur de la stratégie du développement des activités de l’entreprise. La fabrication de fauteuils roulants est l’activité historique de l’entreprise, avant d’être utilisé par les personnes en situation de handicap, tout le matériel médical, du lit médicalisé à la béquille, est auparavant pensé et testé par les usagers de demain. Répondre aux besoins réels des usagers par les usagers, tel est l’état d’esprit d’arcenciel, incubateur de sens et d’utilité sociale.  Aujourd’hui ce sont 600 fauteuils roulants qui sont produits chaque année par des personnes en situation de handicap.

Plus de la moitié des volontaires sont des personnes en situation de fragilité sociale, personnes en situation de handicap, ex-toxicomanes, anciens détenus, arcenciel leur offre une place au sein d’un collectif, « on ne connait pas leur histoire, ici tout le monde est volontaire, tout le monde contribue au développement des activités. Lorsqu’un volontaire arrive dans l’équipe, un système de parrainage en interne est mis en place afin de faciliter son intégration, une unité d’écoute active est à leur disposition, on ne peut pas séparer la vie dans arcenciel et la réalité du dehors » nous explique Kristel Guyon, assistante de la direction générale de l’entreprise. « Tous les volontaires perçoivent un revenu, une première étape indispensable vers l’autonomie, la reconnaissance et l’intégration dans nos sociétés » conclut Kristel.

Sortir de l’entre soi et impliquer les entreprises dans l’insertion des plus fragiles

arcenciel a pendant longtemps intégrer les personnes vulnérables à ses effectifs, mais, le flux toujours plus important de personnes en situations de fragilité sociale (réfugiés, personnes en situation de handicap, marginalisées, femmes seules) ne le permet plus. arcenciel souhaite que d’autres acteurs s’impliquent pour l’inclusion, en premier lieu, les entreprises, elle crée pour cela un bureau de placement pour les personnes en situation de handicap. La mission de ce bureau est de créer des partenariats avec les entreprises pour qu’elles intègrent des personnes en situation de handicap dans leurs effectifs. arcenciel veut se transformer en entreprise passerelle vers l’emploi pour les personnes en situation de handicap mais aussi pour les personnes vulnérables socialement. Sortir de l’entre soi, c’est déjà ce que l’association avait obtenu lorsque le Ministère des Affaires Sociales a promulgué en 2000 une loi qui oblige les entreprises à réserver au moins 3% des postes à des personnes en situation de handicap, la mécanique est longue à se mettre en place mais des initiatives existent et se répandent.

 

arcenciel, diffuseur d’entrepreneuriat social en Méditerranée

arcenciel est l’une des associations caritatives les plus reconnue du Liban, elle obtient à Davos en 2015 le prix de l’entreprise sociale de l’année, son impact social est réel, elle est devenue une référence en matière de modèle économique et social. Cette réussite et vision de l’entrepreneuriat social, arcenciel a décidé de les partager au-delà des frontières du pays en créant le programme processméditerranée. Avec l’antenne d’arcenciel en France, des étudiants français, libanais et tunisiens sont formés aux principes de l’entrepreneuriat social selon la méthode de la pédagogie inversée. Les étudiants choisissent d’intervenir auprès d’un entrepreneur social et de lui apporter des solutions aux problématiques qu’il rencontre : marketing, évaluation d’impact social, commercialisation, etc. Depuis 2015, plus de 45 entreprises sociales ont déjà été visitées, une jeune communauté d’entrepreneurs sociaux méditerranéens est en train de prendre pied sous l’impulsion bienveillante d’une entreprise sociale qui croit profondément au rôle de l’entreprise pour l’insertion sociale et le respect de l’environnement.

Pour aller plus loin dans la découverte d’arcenciel - http://www.arcenciel.org/fr

@crédits photos arcenciel