Territoires d’inclusion : focus sur Germinal au Puy-en-Velay !

28 février 2022

Vous êtes ici

Se saisissant de la transformation des centres Afpa en « Villages », le programme Territoires d’inclusion continue à accompagner les entreprises sociales inclusives. Avec pour objectif premier de favoriser les synergies entre les acteurs locaux, ce projet vise à optimiser une réponse globale aux besoins des bénéficiaires finaux en regroupant les acteurs de l’insertion, de l’entrepreneuriat, de la formation et de l’émancipation citoyenne sur un même site.

Afin de découvrir un exemple concret des fruits de ce programme, nous sommes allés à la rencontre de Germinal, entreprise d’insertion par le travail indépendant (EiTi), implantée sur le village Afpa du Puy-en-Velay. Victor PÉNET, responsable du développement de Germinal en Auvergne-Rhône-Alpes et Nathalie MALATRAIT, directrice du village Afpa du Puy-en-Velay nous partagent leur co-développement.

Comment est né votre partenariat ? Qu’est-ce qui vous a donné envie de travailler ensemble ?

Nathalie MALATRAIT : Les premiers échanges avec Germinal datent de l’été 2020. L’Afpa était engagée dans son projet de transformation de centre en « Village », avec la création d’une manufacture collaborative et solidaire en partenariat avec Make Ici. De son côté, Germinal était en train de travailler sur son projet de développement et a pris contact avec l’unité départementale 43 avec laquelle nous sommes régulièrement en lien. Celle-ci, très orientée vers les collaborations et le « travailler ensemble », notamment sur l’insertion, nous a mis en relation et nous nous sommes retrouvés tous les trois autour de la table (Afpa, Make Ici et Germinal) pour étudier nos complémentarités.

Les perspectives se sont orientées vers la création d’une EiTi sur les métiers de l’artisanat, ce qui n’existait pas en Haute-Loire. Germinal a procédé à une étude de faisabilité, une présentation en CDIAE (Conseil départemental de l’insertion par l’activité économique), pour arriver à un conventionnement en octobre 2021 et une signature de convention de partenariat entre nos organismes pour coexploiter et formaliser notre coopération.

Victor PÉNET : Le développement de l’antenne altiligérienne a démarré par la volonté de l’unité départementale de la DIRECCTE (désormais DREETS - Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités) d’expérimenter le dispositif d’une EiTI comme le proposait l’association Germinal sur son territoire. Celle-ci nous a ensuite mis en relation avec le centre Afpa situé sur la zone du Blavozy dans laquelle était en train d’émerger une manufacture partagée, Après avoir réalisé une étude de faisabilité nous nous sommes rendu compte que les synergies possibles au sein de l’Afpa étaient nombreuses : l’Afpa avait des locaux vacants et disposait de personnel qui pouvait être mutualisé avec l’EiTI.

Dans le cadre de l’appel à projet du FDI 2021 ainsi que de l’appel à projet de la MSA Inclusion et Ruralité, Germinal a fait la demande de financement pour que les travailleurs indépendants puissent avoir accès à la Manufacture, et aux outils de celle-ci. Ce modèle est rassurant pour les entrepreneurs que nous accompagnons, notamment pour le partage entre pairs et l’accès à des machines.

Quel est le partenariat actuel ? Quels en sont les points forts ?

V.P : Au-delà de l’occupation des locaux dans la Manufacture, nous avons mis en place une mutualisation des ressources humaines. Pour une réponse globale et en adéquation avec les besoins des travailleurs indépendants, Germinal coordonne le dispositif, accompagne sur les volets du développement d’affaires et de la partie administrative et juridique tandis que l’Afpa travaille sur les volets de la communication et de l’accompagnement social (logement, santé, mobilité etc.). Ce modèle de fonctionnement offre deux solutions à des problématiques préexistantes :

  • l’Afpa cherchait à développer de nouvelles activités pour son service accompagnement en complémentarité de ses missions initiales ;
  • cela permet également la montée en charge progressive de nos équipes (forfait en fonction du nombre d’heures utilisées) ce qui fait que nous n’avons pas eu à sur recruter au lancement de l’activité. Nous procédons à une gestion plus fine de notre activité.

N.M : En devenant résidents de la Manufacture, les travailleurs indépendants accompagnés par Germinal ont accès à l’ensemble de l’offre de services : machines traditionnelles et numériques, espaces pour travailler, espaces pour stocker, coworking, bureaux, véhicules…). Ils s’intègrent dans la dynamique collaborative, d’entraide, de partage de savoir-faire et de compétences qui fait tout l’intérêt de ce lieu. Ils peuvent aussi bénéficier des apports d’affaires, comme n’importe quel autre résident. Bien évidemment ils sont invités, voir même parties prenantes des événements organisés par la Manufacture : par exemple, à l’occasion du 8 mars, une journée sur l’entrepreneuriat des femmes en milieu rural avec France Activ, une journée incubation avec CocoSkaker, un week-end dédié aux artisans d’art, etc. Ils participent aux réunions d’ateliers, conseils de résidents et à tous les temps informels qui animent la Manufacture. Ils prennent leur place dans cet écosystème local et nous faisons le pari que cela contribuera à la pérennisation de leur entreprise.

Le deuxième volet de notre partenariat est la collaboration sur l’accompagnement des travailleurs comme évoqué précédemment. Chacun d’entre nous, l’Afpa comme Germinal, est placé sur la partie de l’accompagnement qui lui correspond. Régulièrement, Germinal organise des revues d’effectifs lors desquels nous échangeons sur le parcours des travailleurs indépendants. Nous faisons ensemble le calendrier de l’accompagnement.

L’Afpa peut intervenir sur le recrutement des nouveaux travailleurs indépendants grâce à des temps partagés, où chacun se questionne sur les problématiques, les risques et les enjeux possibles des personnes accompagnées. Cela permet de proposer des parcours ajustables.

V.P : Notre partenariat est systématiquement mis en valeur par nos deux entités, nous sommes fiers de travailler ensemble et cela se ressent. Lorsque des évènements sont organisés sur le village du Puy, tout le monde est intégré dans la boucle. Nous travaillons avec le même réseau de partenaires (Pôle emploi, le département, etc.), nous nous retrouvons sur un certain nombre de sujets. Cette mise en réseau locale est très intéressante.

Tous les trois mois, nous nous retrouvons pour mettre à plat le dispositif, réfléchir à ce qui peut être amélioré. Cette démarche de co-construction est valorisable, avec une adaptation forte de la part de l’Afpa. Il s’agit là d’une réponse cohérente à nos enjeux économiques respectifs, un partenariat gagnant-gagnant, dont nous avons tous deux besoin pour se développer. Nous continuons à apprendre à travailler ensemble, avec des réunions de cadrage pour construire ce modèle et l’ingénierie de cet accompagnement.

Quelles sont les perspectives d’avenir pour ce partenariat ?

N.M : Nous avons de nombreux sujets de réflexion sur la mixité des publics, et sur les options que nous pourrions mettre en place pour la favoriser. Nous avons déjà proposé des ateliers communs entre les travailleurs indépendants et les stagiaires de l’Afpa, et nous souhaitons les développer (ateliers santé, mobilité, budget, savoir-être en entreprise, etc.), ce qui permettrait également d’enrichir les discussions entre les parties prenantes.

Une EiTi dans un organisme de formation, c’est aussi se donner de possibilité de proposer des parcours de formation intégrés : formation sur le lieu de travail, validation de compétences, etc.

V.P : Nous travaillons aujourd’hui à l’accompagnement de sept travailleurs indépendants et nous aimerions en accueillir vingt d’ici à la fin de l’année. Pour cela, nous réfléchissons à la possibilité de dupliquer le dispositif en faisant des permanences sur d’autres villes du département, en partenariat avec l’Afpa et d’autres acteurs locaux, afin d’aller au plus près de nos bénéficiaires.

Que pourriez-vous nous dire de plus ?

V.P : Germinal est une expérimentation dont le modèle économique est constamment testé pour voir ce qui peut être mis en place pour répondre au mieux aux besoins des bénéficiaires, la solution trouvée avec l’implantation sur le village du Puy-en-Velay correspond en tous points à la dynamique que nous souhaitions entreprendre.

N.M : Nous avons réellement construit un partenariat dans le temps, ce qui est rare. Ce temps nous permet d’avancer, d’expérimenter et de se projeter. Avec Germinal, nous nous retrouvons sur un certain nombre de valeurs, dans un Village Afpa qui porte la volonté de s’orienter sur le champ de l’insertion. Ce partenariat contribue à nous apporter une légitimité pour nos projets à venir, que nous n’avions peut-être pas encore.

La Manufacture est un lieu de rencontres improbables, nous en avons tous les jours la preuve. La synergie et la dynamique collaborative que nous avons su créer est difficile à traduire par des mots. Venez nous voir !

 

Données clés :

Date d’arrivée : octobre 2021

Surface occupée : 1 bureau de 40 m² + accès à la Manufacture (2 000m² pour travailler avec tous les équipements et services associés)

Ressources mutualisées :

  1. Humaines : communication + accompagnement des travailleurs = respectivement une journée/semaine par l’équipe Afpa, avec une volonté de monter en charge.

Réflexion sur l’embauche d’un commercial en commun qui serait présent pour tous les entrepreneurs de la Manufacture (réponse commune à l’appel à manifestation d’intérêt sur les manufactures de proximité pour le poste + l’acquisition de matériel).

  1. Matérielles : mises à disposition par l’Afpa (découpe laser, fraiseuse, toupies ? etc.) + réflexions pour l’achat de cabines de photos à acheter ensemble.

 

Envie d’en savoir plus sur Territoires d’inclusion ?

Consultez la plaquette de présentation

Envie de rejoindre la dynamique Territoires d’inclusion ?

Contactez Laure Souron, chargée de projet : l.souron@lesentreprisesdinsertion.org

 

Pour en savoir plus sur Germinal : www.germinal

Soutenir l’entrepreneuriat sur les territoires, c’est notre métier depuis 20 ans.

Germinal est une Entreprise d’insertion par le Travail Indépendant (EiTI), nos services s’adressent aux travailleurs indépendants en insertion. Notre accompagnement entrepreneurial et social leur permet d’avancer en confiance dès les premiers mois d’activité, pour développer leurs résultats de façon pérenne !

 

Retrouvez d’autres Territoires d’inclusion avec les témoignages de :