Partenariat : l’Unep et les entreprises d’insertion s’allient pour une création durable d’emplois

29 septembre 2022

Vous êtes ici

Visuel article

Laurent Bizot, président de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage (Unep) et Luc de Gardelle, président de la fédération des entreprises d’insertion, ont signé ce 29 septembre une convention de partenariat. L’objectif de cette alliance est de créer de nouvelles synergies pour, d’un côté, répondre à la demande croissante en main-d’œuvre qualifiée de la branche du paysage et de l’autre, faciliter l’accès à la formation, développer la professionnalisation et faciliter le retour à l’emploi de personnes qui en sont éloignées.

Renforcer les synergies et créer des passerelles

Compte tenu des enjeux communs concernant les métiers du paysage et de la biodiversité, notamment la demande croissante en main-d’œuvre qualifiée et l’évolution technique des métiers, l’Unep et la fédération des entreprises d’insertion ont tenu à sceller un partenariat pour renforcer leur collaboration.

 

Pour rapprocher les enjeux de recrutement d’un côté et d’insertion de l’autre, cette convention définit quatre objectifs principaux :

  • Promouvoir et améliorer la visibilité des entreprises d’insertion et des métiers du paysage ;
  • Développer les synergies et coopérations locales entre entreprises du paysage et entreprises d’insertion de la branche ;
  • Favoriser l’intégration professionnelle des personnes réfugiées ;
  • Faciliter l’accès aux métiers du paysage par le développement de parcours de formation adaptés et innovants.

 

Plus de 200 entreprises d’insertion sont aujourd’hui engagées dans le secteur du paysage, notamment sur des activités d’entretien et de création d‘espaces verts ou de génie écologique. Elles accueillent chaque année plus de 6 000 personnes pour une durée moyenne de 12 mois, pour assurer leur montée en compétence sur des métiers aujourd’hui en tension. Les deux organisations ont pour ambition de faire croître ces chiffres dans les années à venir pour accroître le vivier des collaborateurs des entreprises du paysage.

 

Laurent Bizot, président de l’Unep, se félicite de cet accord : « Je suis heureux de la mise en place de ce partenariat avec la fédération des entreprises d’insertion avec laquelle nous partageons de nombreuses valeurs. Notre secteur est aujourd’hui en tension et nous savons que nous ne sommes pas le seuls à rencontrer ces difficultés : 11 600 postes sont à pourvoir cette année, 7 entreprises sur 10 (69 %) ont l’intention d’embaucher dans les 6 mois à venir et nous créons des emplois depuis 7 semestres sans discontinuer. L’attractivité des métiers du paysage doit rester une priorité, comme elle l’est depuis plusieurs années, tout en accompagnant la montée en compétence de nos professionnels. Développer des pratiques inclusives envers les personnes éloignées de l’emploi est un engagement RSE fort, et les arguments sont nombreux : ces pratiques sont éthiques et répondent aussi à des enjeux de recrutement évidents mais également commerciaux pour se différencier de la concurrence. »

 

Luc de Gardelle, président de la fédération des entreprises d’insertion, se réjouit également de cette signature : « Les espaces verts et le paysage font partie des secteurs historiques de l’insertion. Depuis près de trente-cinquante ans, les entreprises d’insertion accompagnent et forment des salariés vers ces métiers. La fédération est fière de voir ce travail reconnu par l’Union Nationale des Entreprises du Paysage pour y donner une nouvelle ampleur. L’engagement de nos entreprises en territoires permettra d’améliorer le retour à l’emploi des personnes vers un secteur attractif et dynamique, tout en répondant à la forte tension de main d’œuvre qualifiée que connaissent les entreprises du paysage depuis quelques années. »

Retrouvez le communiqué complet sur ce lien.