Vu et entendu : la mobilisation des entreprises d’insertion en faveur des migrants et réfugiés

06 avril 2022

Vous êtes ici

Visuel article

À la suite de l’annonce de 10 000 emplois disponibles dans les entreprises d’insertion pour les Ukrainiennes et Ukrainiens, plusieurs médias ont consacré des articles et reportages à cette mobilisation. Ainsi :

- France Inter, dans le journal de 7h30 du mardi 29 mars (6’48-8’25), a relayé l’initiative de toutes les entreprises d’insertion et illustré cette mobilisation par un témoignage de Thomas Laleu, dirigeant d’AJI Environnement.

Les Echos ont dédié un article à ce sujet le mercredi 30 mars, à travers une interview d’Olivier Dupuis, Secrétaire général de la fédération, et de Matthieu Grosset, président du Groupe Demain, installé en Bourgogne-Franche-Comté.

La Voix du Jura s’est aussi rapprochée du Groupe Demain pour mettre en avant cette dynamique d’accueil.

L’émission du 18h30 de France 3 Ile de France du lundi 4 avril a convié la fédération des entreprises d’insertion en plateau pour qu’elle présente son initiative.

Ouvrir le travail aux personnes réfugiées et migrantes dès leur arrivée

Lors de ces différents temps, la fédération a insisté sur le fait que les entreprises d’insertion souhaitent aller plus loin sur la question du droit au travail des personnes migrantes et réfugiées. Ainsi la fédération a présenté la mesure qu’elle porte dans le cadre de la présidentielle : une mesure pour que toute personne migrante ou réfugiée volontaire puisse, dès les premières semaines de son séjour en France, travailler dans une entreprise sociale inclusive.

Partant du constat que la France peine aujourd’hui à accueillir dignement les migrants, la fédération souhaite faire de chaque séjour une chance pour chaque individu pour la France. Elle propose ainsi de permettre à tout étranger volontaire de rendre son séjour utile.

Cette mesure donnera du sens au séjour pour que le temps de transition ou d’attente de régularisation, devienne un temps utile pour chaque individu, pour acquérir des compétences, et pour la société en contribuant à produire des richesses.