Tenir les ambitions du Pacte

2020

Vous êtes ici

Dans l’objectif du Pacte d’ambition pour l’IAE visant à doubler l’offre d’insertion d’ici 2022, le secteur a besoin de mesures fortes pour dépasser la crise du Covid-19. Les deux volets du plan de relance établi par le gouvernement est un début, mais il faut faire davantage.

 

Article de Direction[s], publié le 14 octobre 2020

Ouvrir les vannes des marchés publics

Comment ? « Le projet de loi de finances (PLF) pour 2021 poursuit la trajectoire de 2020 mais avec des bémols comme une hausse de 3 000 postes entre les deux années. Il faudra que le budget 2022 soit plus costaud », note Olivier Dupuis. En ligne de mire aussi : la proposition de loi Inclusion, toujours en discussion au Parlement à la mi-octobre, qui doit permettre la bascule de l’agrément vers la prescription ouverte à des partenaires et aux structures d’insertion.

Lire l’article complet sur : www.directions.fr

 

Article de la Gazette Santé Social publié le 23 octobre 2020

Lors de la crise du Covid-19, les capacités d’innovation du secteur de l’insertion, comme la fabrication de masques du programme Résilience, ont été fortement remarquées. Même si les réseaux de l’insertion ont dû taper du poing sur la table pour ne pas être une nouvelle fois négligés dans la répartition des aides publiques. « Comme nos adhérents ont eu recours à l’activité partielle, les aides au poste ont été gelées. Nous avons donc demandé à l’Etat de réaffecter ce manque à gagner vers un fonds d’urgence. En juin, 200 millions d’euros ont été mis dans ce plan d’urgence. Ce qui ne coûte donc rien à la collectivité », décrypte Olivier Dupuis, secrétaire général de la fédération des entreprises d’insertion.

Lire l’article complet sur : www.gazette-sante-social.fr