Un nouveau président à la tête de la fédération des entreprises d’insertion

21 novembre 2017

Vous êtes ici

Luc de Gardelle succède à Kenny Bertonazzi à la présidence de la fédération des entreprises d'insertion

Lors du 10ème Congrès de la fédération des entreprises d’insertion qui  s’est tenu à Marseille les 16 et 17 novembre, Luc de Gardelle a pris la succession de Kenny Bertonazzi qui a présidé la fédération pendant quatre ans et demi. 

Déjà membre du Bureau fédéral depuis trois ans, Luc de Gardelle dirige Presta’terre, une entreprise d’insertion spécialisée dans la prestation de services et le maraîchage biologique située à Oberhoffen sur Moder dans le Bas-Rhin. Elu pour trois ans, le nouveau président va animer un Bureau fédéral qui compte parmi ses douze membres nouvellement élus, deux précédents présidents, Kenny Bertonazzi et Laurent Laïk, signe d’une gouvernance stable. Quatre nouveaux élus rejoignent l’équipe, soit un renouvellement d’un tiers, signe du dynamisme des dirigeants et de la fédération.

Luc de Gardelle l’a annoncé en clôture du 10ème Congrès de la fédération qui a réuni plus de 350 personnes autour d’initiatives méditerranéennes d’insertion par le travail : « de belles opportunités sont à saisir dans les six mois à venir, il faut se mettre au travail ! », faisant notamment référence à la mission conduite par Jean-Marc Borello, à la prochaine loi formation et au social business act en préparation.

Le Haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, Christophe Itier, présent tout au long de la journée du 17 novembre a été le premier à le féliciter de cette élection et a poussé à « décloisonner, simplifier l’insertion par l’activité économique et former pour être au rendez-vous des métiers de demain ».

A l’agenda du nouveau président, une prochaine rencontre avec la ministre du travail pour discuter de la prise en compte de la formation des personnes en parcours d’insertion dans le cadre du Grand plan d’investissement et de la prochaine loi formation et de la mise en œuvre expérimentale de l’activation de la dépense passive dans le cadre de la loi assurance chômage.

 

Télécharger le communiqué de presse.