L’insertion entre pour la première fois au gouvernement

2020

Vous êtes ici

La fédération des entreprises d’insertion tient à féliciter Madame la Ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion, Elisabeth Borne, et Madame la Ministre déléguée à l’Insertion, Brigitte Klinkert, pour leurs nominations au gouvernement, présenté le 6 juillet 2020.

 

L’insertion s’invite, pour la première fois, dans des intitulés ministériels et envoie un signal encourageant : la priorité donnée à l’insertion par l’activité économique (IAE) par le nouveau gouvernement de Monsieur Jean Castex. Cette priorité est essentielle pour endiguer la crise sociale qui arrive, le Pacte d’ambition pour l’insertion par l’activité économique est un atout pour l’affronter et aller vite dans les réponses à apporter. Cette feuille de route, élaborée sous la houlette du Haut-commissaire à l’inclusion et à l’engagement des entreprises, Monsieur Thibaut Guilluy, et avec l’ensemble des acteurs, doit permettre de lever collectivement les freins auxquels le secteur fait face et de continuer à encourager le développement de réponses inclusives innovantes.  

 

Pour soutenir cette dynamique de croissance et de développement, le premier acte de ce nouveau ministère doit être la mise en œuvre immédiate du plan de soutien et de relance de l’IAE. L’instruction, en attente de signature depuis plusieurs semaines, doit enfin paraître et déclencher au plus vite les versements prévus. C’est un préalable indispensable pour la mise en œuvre du Pacte d’ambition et pour la relance afin d’atteindre l’objectif, fixé par le Président de la République, de 100 000 emplois supplémentaires dans les structures d’insertion d’ici 2022.

 

C’est de cette ambition et des moyens nécessaires pour y parvenir que la fédération des entreprises d’insertion souhaite discuter avec Madame la Ministre déléguée dans les tous prochains jours. Ce premier échange permettra d’aborder cette nouvelle séquence gouvernementale dans une relation partenariale et de confiance au service d’une société toujours plus inclusive pour les plus fragiles.