« Pacte d’ambition » IAE : 100 000 nouveaux emplois d’ici 2022

21 décembre 2018

Vous êtes ici

«Faire plus, faire mieux, faire plus efficient et faire avec les entreprises» voilà comment le Pacte d’ambition pour l’IAE est présenté dans la feuille de route du Conseil de l’inclusion dans l’emploi. Pour la fédération ces mots résonnent avec les propositions qui avaient été portées pendant la présidentielle de 2017 puis dans la contribution «Chiche !» pour le rapport Borello pour «Faire vite, faire mieux, faire ensemble, faire plus».

Pour concrétiser et mettre en oeuvre cette ambition, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a demandé au Conseil de faire des premières propositions pour mars, en s’appuyant sur une large concertation avec les réseaux. Le lancement de ces travaux est prévu dès le 10 janvier 2019, la séance du Conseil du 19 mars prochain devrait être une étape décisive pour finaliser des propositions et prévoir une éventuelle loi d’ici l’été prochain.

La fédération sera bien entendu partie prenante de ces travaux et organise l’élaboration d’une contribution à partir des besoins et attentes des entreprises d’insertion, à travers l’organisation d’ateliers et d’échanges dans toutes les fédérations régionales. Le 7 janvier ces travaux seront transmis au siège pour rédiger une première avec l’appui de la Junior Consulting SciencesPo. Le mois de janvier servira ensuite au partage de cette synthèse et à son affinage au travers de plusieurs points collectifs.

Un séminaire sera organisé le 6 février prochain, il sera le moment clé pour mettre en commun le résultat des différents échanges. Pour cela, nous accueillerons les membres du Conseil fédéral, les délégués régionaux et les présidents de régions.

A la mi-février, nous mettrons en ligne une première proposition de contribution pour consultation et amendements des adhérents, pour enfin diffuser la version finale début mars et organiser une présentation publique à l’occasion du « Printemps de l’inclusion » le 14 mars à Paris.