Quel sera votre Friday : Black ou Green ?

01 décembre 2020

Vous êtes ici

A l’heure où la crise sanitaire réinterroge notre quotidien, nos manières de produire et de consommer, la fédération ENVIE, lance avec ses partenaires, la 4ème édition du Green Friday, le 4 décembre prochain.

Initié par ENVIE, le Green Friday est né 2017, en réaction à l’importation, depuis les Etats-Unis, du Black Friday, événement très vite devenu le symbole d’une consommation débridée. Le Green Friday, à l’inverse, mobilise sur tout le territoire des entreprises, des marques, des associations, qui portent et développent au quotidien, un mode de consommation plus responsable (réparation, réemploi, insertion, circuits courts…), visant à faire changer les comportements des Français en les sensibilisant aux impacts de la surconsommation.

Le Green Friday a ainsi pour objectif de faire « prendre conscience aux citoyens du pouvoir de notre acte d’achat. En choisissant un produit durable, réparable, de seconde main, plutôt qu’un produit vendu à un prix manifestement trop bas pour être « juste », nous conservons tout autant notre pouvoir d’achat, mais surtout nous préservons davantage les emplois locaux et la planète», comme le précise le président d’ENVIE, Jean-Paul Raillard.

Au fil des années, cette initiative fait de plus en plus parler d’elle et cette année plus particulièrement, au moment où l’arrivée du Black Friday sur les grandes plateformes de vente en ligne, a marqué l’actualité, alors que les commerces et activités de proximité ou encore les structures du réemploi, étaient contraints de maintenir leurs portes closes.

Cent quatre-vingts acteurs s’étaient mobilisés en 2018 ; ils sont aujourd’hui plus de cinq cents, entreprises ou associations, qui participeront le 4 décembre prochain à l’opération, s’inscrivant toutes dans une dynamique de consommation responsable. Les associations participantes organisent, sur tout le territoire, des événements de sensibilisation. Les entreprises participantes, elles, de leur côté, s’engagent à ne pas proposer de réductions à leurs clients et à reverser 10 % de leur chiffre d’affaires de la journée, au profit d’associations comme Halte à l’Obsolescence Programmée, ZeroWaste France, Surfrider Foundation, Collectif Ethique sur l’Etiquette.

Si comme elles, vous pensez que « l’hyperconsommation ne peut être une solution du monde d’après», choisissez le vert, le vendredi 4 décembre.

Pour en savoir plus sur le Green Friday.