Territoires d’inclusion : un détour par Marseille chez Homeblok !

01 décembre 2021

Vous êtes ici

Depuis mars dernier, la fédération des entreprises d’insertion et l’Afpa travaillent conjointement sur le développement des « Territoires d’inclusion ». Notre objectif ? Favoriser la création de liens entre les acteurs de la formation, de l’IAE, de l’entrepreneuriat et de l’émancipation citoyenne dans un même lieu pour répondre au mieux aux besoins des bénéficiaires finaux.

Pour mieux comprendre les enjeux de ce type de collaboration, nous avons interviewé la marque Homeblok, résidant sur le village Afpa de Marseille La Treille en Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Nous avons recueilli les mots de Christophe SCHULLER (C.S – directeur du centre Afpa de Marseille) et de Michaël BRUEL (M.B – Directeur opérationnel chez Homeblok).

Quelle est l’origine de votre collaboration ? Quelle a été la motivation à travailler ensemble ?

Christophe SCHULLER : Il y a de cela 3 ans, l’Afpa, dans le cadre de son plan de transformation, a choisi d’ouvrir ses partenariats. LVD Energie s’est manifesté à travers son activité de transformation de containers en habitations et nous avons eu envie de travailler ensemble pour 2 raisons :

- De manière concrète et spécifique : nous avions des objectifs similaires sur le sujet de l’insertion, et plus particulièrement dans le champ de l’industrie et l’envie de combiner nos savoir-faire respectifs pour permettre une meilleure montée en compétence des salariés de LVD Energie.

- De manière évidente et opérationnelle : nous avions la surface disponible pour accueillir un tel projet.

Le groupe La Varappe (auquel appartient LVD Energie/Homeblok) est un partenaire idéal, ouvert, dynamique et partie prenante pour innover et expérimenter d’autres modalités pédagogiques et actions d’insertion.

Michaël BRUEL : Dans notre projet, nous étions en réelle quête d’équilibre de formation, avec une vraie volonté d’accompagner nos salariés en insertion dans leur montée en compétences. Les formations proposées par l’Afpa sont en adéquation avec nos parcours et le public qui y passe peut facilement avoir connaissance de nos métiers et de nos postes. Le parcours étant facilité, nous pouvons aisément trouver nos futurs salariés en sortie de formation, d’autant plus en étant sur le même site.

Aujourd’hui, quelles sont les applications de votre partenariat ? Quels en sont les points valorisables ?

M.B : La présence quotidienne sur site induit des échanges permanents pour l’accompagnement des bénéficiaires, nous sondons l’Afpa dès que nous avons besoin de leur accompagnement de manière très simplifiée. Nous travaillons également ensemble dans le cadre de l’AFEST. Les heures de pratiques se font chez nous tandis que la théorie se fait juste à côté : nous travaillons en grande complémentarité.

C.S : Nous apportons des compléments de formation, spécialement en soudage et sur la certification au regard des compétences acquises (CCP du titre soudeur, agent de fabrication d’ensemble mécanique). Je pense que le vrai point fort est la reconnaissance des compétences des salariés par leur certification.

Et demain, quelles sont vos perspectives ?

C.S : Après avoir appris à mieux se connaître, des projets ont émergé et commencent à voir le jour. Nous avons répondu à un appel à projet du PIC sur la numérisation et virtualisation des supports pédagogiques porté par La Varappe pour introduire de nouvelles méthodes à travers la réalité virtuelle pour l’intégration et la montée en compétences des salariés de l’entreprise. L’Afpa mettrait à disposition son laboratoire de réalité virtuelle pour expérimenter des séances pédagogiques sur le public d’insertion de LVD Energie.

M.B : Dans nos souhaits de développements économiques et géographiques, nous regardons systématiquement les éventuelles capacités d’accueil et d’innovation de l’Afpa sur le territoire car nous souhaitons conserver cette dynamique collaborative. Nous sommes également en train de créer un programme à l’initiative de l’Afpa pour favoriser la pré-insertion et l’insertion des bénéficiaires des campements aux alentours de la ville de Marseille. L’Afpa s’occuperait de la formation, Eurêka (autre enseigne de La Varappe) s’occuperait de l’accompagnement vers le retour à l’emploi des personnes qui en sont éloignées, tandis que LVD Energie proposerait ses services de mise à disposition des hébergements.

 

Données clés :

Date d’arrivée : Octobre 2018

Surface occupée : 1200m² de surface en intérieur et 3000² de surface extérieure

Ressources mutualisées : Formation et parcours passerelles

 

Envie d’en savoir plus sur Territoires d’inclusion ?

Consultez la plaquette de présentation

 

Envie de rejoindre la dynamique Territoires d’inclusion ?

Contactez Laure Souron, chef de projet : 

 

Pour en savoir plus sur HOMEBLOK : Lien ici

Bâtiments mobiles normé ISO adaptable à tous type de programmes (tertiaires, logement, ERP…)

Système modulaire ‘’plug’’ permettant l’évolutivité, la réutilisation et la transformation.

Efficacité énergétique de niveau RT 2012.

Coûts de construction inférieurs de 40%

Empreinte écologique amoindrie

Durée de construction réduite

 

Retrouvez ici les témoignages d’INSERIM sur le site de La Roche-Sur-Yon (Lien ici) et d’HUMANDO sur le site de Stains (Lien ici).